Aller au contenu principal

Le Maire vous répond !

Le Maire vous répond

Vous avez une question à poser au maire ? Cette nouvelle rubrique "Le maire vous répond" est faite pour cela ! Posez vos questions via ce formulaire.

Toutes les questions doivent être d'ordre général et une réponse sera apportée sur Villeparisis.mag et sur cette page dans les prochaines semaines. Toutes les questions posées recevront une réponse par mail.

Quelles actions prévoyez vous pour lutter contre le stationnement sauvage ?

Question posée par Sandrine :

Comme dans beaucoup de villes, à Villeparisis nous avons un problème de stationnement sauvage, comme les véhicules garés sur la chaussée qui masquent un passage piéton, les véhicules garés près d’une intersection de routes, un virage, sur des places réservées aux personnes à mobilité réduite (PMR) et devant des sorties de garage par exemple. Les verbalisations sont le premier levier d’action contre le stationnement gênant. En 2023, la police municipale a établi plus de 2 700 procès-verbaux. Aussi, 223 véhicules ont fait l’objet d’une procédure d’une mise en fourrière. Nous identifions des secteurs en particulier, pour lesquels nous menons une campagne de communication et de prévention en amont, avant de passer à une phase de verbalisation. Mais pour que cela fonctionne, il est nécessaire que nous nous comportions tous en bonne intelligence. Mieux stationner, c'est permettre à toutes et tous de circuler en toute sécurité dans nos rues.

Quand débutera la construction du nouveau lycée ?

Question posée par Ilyes et par Sophie :

Je suis très heureux que ce beau projet nous stimule tous. La construction d’un lycée est de la compétence de la Région Île-de-France. C’est la Région
qui définit le calendrier des travaux. Lors de la cérémonie des voeux de Villeparisis, la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, a rappelé la livraison du lycée pour la rentrée 2027. Les travaux devraient donc débuter au dernier semestre 2025.

 

Est-ce qu’un jour des jeux seront proposés aux enfants à la place du marché ?

Question posée par Naima :

Un projet du budget de participation citoyenne qui porte sur la rénovation de l’aire de jeux du quartier du Mail de l’Ourcq sera bientôt réalisé, au printemps. Je vous invite à proposer des projets à la 4e session de dépôt de projets au budget de participation citoyenne, qui aura lieu à l’automne !

Pourquoi la taxe foncière a-t-elle augmenté cette année ?

Question posée par Djamila :

Depuis deux ans, la crise énergétique et l’inflation impactent le budget des collectivités territoriales comme jamais. À Villeparisis, cela représente plus de 3 millions d’euros d’augmentation de dépenses contraintes. En 2023, la Ville a décidé, en responsabilité, l’augmentation du taux de taxe foncière de 4,7 %, couplée à la revalorisation des bases décidée par l’État. Cela représente, en 2023, une augmentation de plus de 11,5 % de la taxe foncière. Cette augmentation (1,5 million d’euros) ne couvre que 50% des charges supplémentaires liées à l’inflation. Notre défi quotidien est de continuer à vous proposer des services adaptés et de qualité et de vous accompagner au mieux.

Pourquoi autant de bâtiments se construisent sur la rue rossignol (5 parcelles sont en vente) et un peu partout sur Villeparisis ?

Question posée par Jean Manuel via participation.villeparisis.fr :

Villeparisis a été jugée carencée par la Préfecture de 2017 à 2021. Cette carence nous a fait a perdre la Maîtrise de notre urbanisation pendant trop d’années et cela a permis la construction de programmes de logements collectifs avec une densification non maîtrisée et non adaptée aux moyens de notre Ville. Nous ne souhaitons pas retrouver cette situation de carence qui pénaliserait bien trop encore notre Ville. Nous assumons donc de permettre la construction, mais maintenant à notre rythme et selon nos conditions. Par ailleurs, la Ville ne peut pas acquérir, bien évidemment, chaque parcelle en vente pour empêcher la construction de logements. Le coût financier serait insupportable et cela ne permettrait pas de répondre aux objectifs de la loi SRU. Pour compléter ma réponse, je vous invite à prendre connaissance du dossier consacré à l’urbanisme dans ce magazine.

 

À quand l’installation de nouveaux médecins dans notre ville ?

Question posée par Nadège C. via participation.villeparisis.fr

Très bonne question! Effectivement, Villeparisis n'échappe pas au phénomène de désertification médicale, particulièrement en Seine-et-Marne. Depuis fin 2020, nous travaillons deux démarches parallèles avec nos partenaires: la faisabilité d'ouvrir un centre de santé municipal, et la possibilité d'accueillir une maison pluridisciplinaire. nous avions, pour cette dernière, réalisé les démarches nécessaires à la mise à disposition d'un terrain pour un collectif de médecins, mais malheureusement le projet n'a pu aboutir, faute de financements suffisants. Nous poursuivons le travail.

Qu’en est-il de la stérilisation des chats errants ?

Question posée par Christelle D. via instagram

La gestion des chats errants est un sujet complexe et sensible pour lequel la Ville est mobilisée. À Villeparisis, elle est organisée par l’association « l’école du chat » qui organise des trappes. Par ailleurs, la Ville aide l'association via une subvention de 2 000 ¤. La mise en place d’un dispositif dit « chats libres » appuyé par une association peut permettre de limiter la propagation des chats errants mais pose la question du statut du « chat libre » et de la prise en charge des frais vétérinaires complémentaires. 

Que pensez-vous faire à la place de l’ancien Leclerc? Un parking serait bien utile

Question posée par Agnès B. via participation.villeparisis.fr

Le terrain de l’ancien E.Leclerc près du marché de Villeparisis n’appartient pas à la Ville mais à un propriétaire privé. Aujourd’hui, la Ville n’a pas les moyens d’acquérir ce terrain et elle est en discussion depuis plusieurs années avec le propriétaire sur le devenir de cette parcelle, qui dans le cadre du nouveau PLU, pourra accueillir potentiellement quelques logements ainsi, que des commerces et des services publics en s'intégrant respectueusement dans l'environnement local. L'équipe municipale précédente, avait prévu la construction de 193 logements que l'État avait validé dans le cadre du programme local de l’habitat. Ce projet n'est pas acceptable en l'état. Nous sommes mobilisés pour trouver une solution qui réduira de manière importante le nombre de logements.

Indique un champ requis
Vos coordonnées
Dans quel quartier habitez-vous ?
Dans quelle tranche d’âge vous situez-vous ?
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.